Élections Départementales des 20 et 27 juin 2021

Pourquoi voter Rassemblement National ?

A la veille des Elections départementales et régionales, beaucoup s’affolent en voyant arriver une déroute électorale, d’une ampleur probablement sans précédent pour la majorité en place.

Eric DUPONT-MORETTI vient d'appeler à « chasser » le Rassemblement National.

La secrétaire d’Etat Olivia GREGOIRE a qualifié Marine LE PEN d’« ennemie à abattre ».

Le RN s'est d'ailleurs donné les moyens de sa propagande : notamment ce bus démesuré dans les rues de Bar-sur-Aube !


Par ailleurs, quand on vote RN, on sait pour qui on vote : le Logo Rassemblement National et la photo de Marine LE PEN éclipsent complètement les malheureux candidats locaux.


R Haine : "une marque satanique"

Pour Gérald DARMANIN, une victoire du RN aux Régionales représenterait « une marque satanique »
« Si un territoire est dirigé par un parti extrémiste, pensez-vous que les investisseurs étrangers viendront davantage ? Non. Ils iront dans un endroit plus acceptable ».
Nous devons donc trouver des exorcistes !

S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées mortifères ne constituent plus un interdit. Les idées d'extrême droite deviennent banales, et les gens ne mesurent plus les enjeux. Les propos et les actes racistes et sexistes, au travail et dans la vie courante, se propagent. Il y a urgence : « On voit une montée vertigineuses des idées d'extrême droite qui prônent des divisions entre les gens »
Des idées racistes, autoritaires, nationalistes, sécuritaires et violentes. Chaque semaine, une nouvelle limite semble être franchie :

  • des hooligans d’Action française envahissent le conseil régional d’Occitanie
  • des généraux à la retraite évoquent l’intervention de l’armée pour la « protection de nos valeurs civilisationnellesune manifestation de policiers se déroule devant l’Assemblée nationale en présence du ministre de l’Intérieur, alors que les manifestants conspuent la Justice
  • un « vidéaste considéré comme un humoriste », selon Le Figaro, Papacito, montre avec des armes comment tuer un militant de gauche
  • enfin Éric Zemmour a table ouverte sur CNews pour propager la théorie du "grand remplacement" ...

Le matraquage idéologique sur la sécurité, l’islam, le terrorisme, la civilisation... occulte la dégradation d'une véritable misère sociale liée à la montée continue des inégalités, et cache l'accélération de la catastrophe écologique.

D'où viendrait cette colère ?

Viendrait-elle des violences de la société ? On sait très bien que le RN arrive à récupérer une forme de mécontentement. Il y a « un contexte de confusion extrême, de ras-le-bol, où les gens règlent leurs comptes..."

Viendrait-elle des violences individuelles, de la maltraitance, du chômage, du ressentiment, des humiliations réelles ou imaginaires ?

Cette violence parfois vengeresse est récupérée par les affirmations simplistes d’une extrême droite intrinsèquement violente.

La lepénisation des esprits ne se limite pas à la droite...

... mais a gagné certains responsables de gauche qui assimilent la sécurité au sécuritaire.

C’est pourquoi il est essentiel de réaffirmer une autre perspective : celle d'un projet commun partagé, émancipateur, intégrant la justice sociale, une démocratie renouvelée, pour une société fraternelle, digne, solidaire, écologiquement responsable, une économie à finalité humaine, une société où la santé est signe de bien-être, une société solidaire. Un projet qui garantit l’égalité de tous, parce que nous méritons les mêmes droits, et le respect de l'autre !
"L’extrême droite n’apportera aucune solution parce que l’extrême droite défend un système profondément injuste"

La laïcité

Le RN veut interdire « toutes pratiques racistes, sexistes et discriminatoires, en particulier dans les lieux publics ». Exemple : le halal serait interdit dans les cantines scolaires, tout comme les horaires différenciés dans les piscines municipales.
Interdiction également d'attribuer des subventions publiques aux associations estimées communautaristes.
Enfin, abrogation de la discrimination positive.

L'immigration

Pour le RN, le rejet de l'immigration est associé au besoin de maintenir l'unicité raciale des Français. Jean-Marie LE PEN reconnait que « l’immigration constitue un thème de propagande exceptionnel dans les milieux travailleurs ».

En insistant sur le thème de l'anti-immigration, le RN rallie davantage de sympathisants, auxquels on explique ensuite le « vrai problème » que constitueraient les juifs.

En 1995, Jean-Marie LE PEN a demandé l'arrêt de toute immigration.

En 2012, il est question de réduire les entrées annuelles sur le territoire à 10 000 au lieu de 200 000.

En 2015, apparait la notion de "solde migratoire" : réduction de l'immigration légale - suppression du droit du sol - suppression de la double nationalité - durcissement des conditions de naturalisation -remise en cause de l'accord de Schengen sur la libre circulation des personnes - suppression de l'aide médicale d'État (AME) et du regroupement familial.

Le thème de l'immigration cède alors du terrain à celui de l'islamisme. La religion musulmane et ses dérives commencent à incarner l'ennemi politique par excellence.

Puis la « grande politique de développement de l’Afrique est conditionnée par l’inversion des flux migratoires en provenance de ce continent, soit, en pratique, par le renvoi dans leurs pays d’origine » des étrangers en situation légale originaires de ce continent.
Le Front national se montre hostile au « mondialisme », aux excès de la mondialisation, qu'il qualifie de « sauvage », et entend la réguler par un protectionnisme « intelligent ». Il souhaite renforcer certains droits de douane et mettre en place un « patriotisme économique » en privilégiant les entreprises établies en France, notamment lors des appels d'offres publics.

En 2016, le FN promet d'entrer en négociation avec l'Union européenne et, en cas d'échec, d'organiser un référendum sur la sortie de l'euro comme monnaie unique. S’il envisage un temps de passer à un euro-franc sur le modèle d'une monnaie commune, le FN exclut finalement la sortie de la France de la zone euro.

Le FN souhaite instaurer la réclusion criminelle à perpétuité réelle, ou rétablir la peine de mort, par référendum. Il réclame : la construction de prisons, l'abaissement de la majorité pénale de 18 à 15 ans, le renforcement des effectifs de police et de gendarmerie, des sanctions renforcées contre les délinquants récidivistes, la suppression de prestations sociales (aides, logements, RSA, etc.) versées aux récidivistes.

L'instauration du référendum d'initiative populaire figure dans tous les programmes du Front national.

Le FN défend l'avènement d'une « VIème République » qui serait une « République populiste »,

Dès son accession au pouvoir, le Front national entend soumettre à référendum une révision de la Constitution.

Le FN a lancé un « cercle national pour la défense de la vie, de la nature et de l'animal ». Et en 1990, le FN intègre l'écologie à son programme, avec pour slogan : « pour une écologie patriote »

En 2017, le FN rejette l'abandon du nucléaire, prône la réduction de moitié de la part des énergies fossiles en vingt ans, soutient le maintien de l’interdiction de l’exploitation des gaz de schiste, et défend le développement des énergies renouvelables.

En 2019, le RN considère que l'État ne pratique que « l'écologie punitive », qui « criminalise les Français ». Il ajoute que l'on « pénalise toujours les mêmes : ceux qui ont besoin de prendre leur voiture pour aller au travail ». Afin de répondre à « l'urgence climatique », la meilleure solution est selon lui de cesser les « traités de libre-échange ». Considérant que ce sont les « super tankers » qui « traversent l'océan » qui polluent, il préfère favoriser « l'agriculture locale ». Ainsi, le RN se veut le parti du « bon sens », qui défend le « localisme » avant le « mondialisme ».

Le FN entend faire de l'Europe une « Europe des nations » basée sur la coopération entre chaque État européen qui disposerait pleinement de sa souveraineté. Marine LE PEN se montre favorable à la tenue d'un référendum sur une sortie de la France de l'Union européenne

L’anti-migrant demeure le fond de commerce du Rassemblement National

On peut lire dans la profession de foi de candidats RN : « Nous refusons l’accueil des migrants… ». Que serait la France d’aujourd’hui sans la masse d’immigrés qu’elle a accueillie au fil des siècles ? Exemple : durant le premier confinement, l’agriculture française a grandement souffert de l’absence de main-d’œuvre étrangère pour la collecte des fruits ! Idem pour le BTP : depuis plus d’un siècle ce sont les immigrés qui construisent la France, ses bâtiments, ses routes. Les Français refusant de faire ces travaux pénibles.

Et puis jamais Marine LE PEN ne parle des 2,5 millions d'émigrés français. Que dirait-elle si les autres États pratiquaient envers eux la politique qu’elle préconise en France ?

Nous devons promouvoir une solidarité et une entraide internationales vis-à-vis des migrants, exilés et réfugiés.

L’immigrant comme bouc-émissaire

Dans les professions de foi, on peut lire : « Nous lutterons contre la fraude sociale afin que les aides bénéficient aux Français dans le besoin ». Si on prend, par exemple, les bénéficiaires de l’AME, on s’aperçoit que cette fraude est dérisoire.

Stop à la négrophobie

Il faut faire face à ce climat de haine : ce racisme ambiant dû à la peur des différences. « Non aux amalgames honteux » - « Non au sexisme » - « Non au racisme » - « Non à l'extrême droite » - « Non à la stigmatisation » - « Stop à l'antisémitisme "

Contre le discours fasciste du mépris des différences, il faut défendre la diversité.

Contre l’amour de la patrie il faut défendre l’amour des peuples.

Contre la limitation des libertés et le discours néo-libéral qui nous dit : « ta liberté finit là où commence la liberté de l’autre », défendons la liberté de tous et l’entraide.

Nous avons du mal à comprendre cette négrophobie. Comment peut-on voter RN, donc être raciste, négrophobe et supporter, voire être "supporter" de l'Equipe de France de Football ? Pourquoi hurler ALLEZ LES BLEUS ?



Voir l'article LE RACISME DANS LE FOOTBALL


Et quid du monde artistique ? Des mannequins, des danseuses, des chanteurs... de couleur !!!




Louis ARMSTRONG, Ray CHARLES, Mickaël JACKSON... qu'est-ce que c'est que ces chanteurs BLACK qui ont pris la place de chanteurs blancs ?

En Champagne, tout finit par des chansons : Claude NOUGARO a son opinion.


La conclusion...

... est claire : il ne faut pas lâcher un pouce de terrain, quel que soit le calendrier électoral, et résister sans fléchir aux coups de boutoir que les dominants et leurs alliés d’extrême droite portent aux humains et à l'environnement.

Nous nous sommes amusés à écrire ....

Les 10 commandements du RN (Rassemblement national)

1 - FN (Front national), jamais plus tu ne l'appelleras.

2 - Toujours les personnes de nationalité française, tu préfèreras.

3 - Quand tu consommes, la préférence nationale, toujours tu appliqueras. Et la souveraineté nationale, ainsi, tu reconquerras.

4 - La mondialisation tu rejetteras, et les produits français toujours tu achèteras.

5 - Au Droit national, et non au Droit européen, la primauté tu donneras.

6 - Au nom de la laïcité, toujours la société civile et la société religieuse tu sépareras.

7 - A l'immigration toujours tu t'opposeras.

8 - Pour le respect de l'ordre public et pour une Justice plus répressive tu voteras.

9 - Du Referendum d'initiative populaire, la promotion tu feras.

10 - "L'écologie punitive" tu refuseras, et l' "écologie patriote" tu défendras.

C'est redoutable, parce qu'ainsi rédigés, les Dix commandements reflètent moins l'horreur de leur contenu.

Pin It

Information

Nadine FAURE et Michel GUERITTE
sont candidats aux Elections Départementales
des 20 et 27 juin 2021
dans le Canton Bar-sur-Aube

Nombre de visiteurs

0.png7.png0.png8.png9.png
22/09/21

Inscription pour recevoir nos communiqués

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire